Le Syndicat indépendant des médecins du service public au Maroc (SIMSP) a appelé à une grève nationale le 1er  novembre prochain ainsi qu’à une marche nationale à Rabat pour protester contre la situation au secteur de la santé au pays.

Après deux débrayages les 28 septembre et 16 octobre, le SIMSP a de nouveau appelé dans un communiqué à « une grève nationale le 1er novembre pour protester contre le mépris du ministère de la Santé à l’égard de la situation bouillonnante que vit le corps médical ».

Les médecins sont appelés à porter, durant la semaine suivant la grève, des insignes noirs montrant le chiffre 509. Un chiffre en référence à l’indice salarial 509 que le syndicat réclame comme base de rémunération, en lieu et place de l’indice salarial 336.

Le communiqué annonce également une « marche nationale à Rabat qui démarrera du siège du ministère de la Santé vers le parlement ».

La date de celle-ci sera fixée ultérieurement. Les grévistes demandent une augmentation de leur rémunération afin de l’aligner sur celle des fonctionnaires.

Ils réclament également « l’équivalence administrative entre le doctorat de médecine et le doctorat national ».

leseco.ma

 Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *